samedi 12 octobre 2013

Le regard Peter pilotto

Manteau matelassé et imprimé, 4335€

Peter Pilotto est un créateur ambitieux à l'esthétique cosmique et géométrique et s'annonce à l'avant garde de la mode. Aussi bien dans les coupes que dans les choix d'imprimés, Pilotto se montre remarquablement innovant et sait s'affranchir des codes de la mode pour affirmer son identité de créateur. Le choix et la diversité des matériaux contribuent eux aussi à la parfaite cohérence de la collection. 

Robe fourreau imprimée, 732€ | Robe 'Vera', 1522€

La collection de cette saison nous offre des pièces hyper structurées et recèlent de nombreuses références artistiques, où un style art déco semble s'imbriquer parfois dans une gouache découpée à la Matisse. Les coupes, et les découpes sont sans précédent et la maîtrise technique du créateur se fait sentir sur des pièces très complexes d'un genre nouveau. 

Pantalon à empiècements imprimés, 781€ | Doudoune 'Ivy', 5864€

Au delà de l'audace des choix de coupes et d'imprimés, l'association des couleurs est elle aussi inhabituelle et parfois déroutante, tant que certaines tenue aboutisse à un choc et une tension visuelle. La composition des tenues, d'apparence un peu brouillée, est parfaitement calculée afin que chaque pièces deviennent complémentaires, aussi bien dans l'agencement général que dans la complémentarité des couleurs. 

vendredi 20 septembre 2013

L'avancée mode Yang Li

Jupe longue 'Cercle', 1125€ | Jupe 'Cercle', 450€

Yang Li est un jeune créateur talentueux et toujours à l'affût des nouveautés, des innovations techniques et esthétiques. Ses collections sont souvent mystérieuses, jouant sur des codes stylistiques d'inspiration asiatique et contemporaine. L'aspect conceptuel n'est jamais loin et les volumes sont souvent particulièrement originaux. Le créateur reprend également la tendance des vêtements métalliques ; voir la veste et la jupe présentées plus haut. 

Robe droite, 740€ | Derbies à sangles, 725€

Les silhouettes ont pour certaines une légère touche masculine, tout en restant chic et féminines. On remarque par ailleurs cette pair de chaussure très masculine mais revisitée et stylisée. Les collections Yang Li ne sont pas outrancièrement extravagantes mais préfèrent se retenir dans la subtilité des détails et de l'idée. C'est pourquoi le design des vêtement est toujours sobre mais travaillé. 

Jupe taille haute, 784€ | Maxi jupe volumineuse, 1260€

Les pantalons et les jupes amples font partie des pièces maîtresse de la collection de cet hiver, privilégiant des surfaces plissées et avant garde. Les coloris mis en avant par le créateur sont toujours éteints, noir ou charbonneux, à l'instar de beaucoup d'autres jeunes créateurs du moment, à la différence que Yang Li ne promeut pas l'asymétrie de la silhouette et se réfère à une composition plus traditionnelle. 

jeudi 19 septembre 2013

Jean Paul Gaultier, toujours!

Jupe longue, 707€ | Gilet court, 2271€

Jean Paul Gaultier invente, réinvente, et cela depuis toujours, que ses collections soient thématiques ou d'intérêt purement esthétique. Malgré la versatilité du style Jean Paul Gaultier, le créateur sait conserver une essence propre et proposer chaque saison des variations de ses classiques. Parmi les pièces fétiches signées Gaultier, on retrouve les pulls imprimés à col roulé ou encore les vestes courtes d'inspiration trench ceinturées.

Haut à imprimé floral, 180€ | Haut imprimé papillons, 225€

Autre spécialité de la maison Gaultier, le travail de la jupe et de ses variations. La collection de cet hiver propose des jupes tailles hautes comme des jupes longues, droites, plissées ou présentant de fines rayures. L'élégance est toujours le maître mot des collections Gaultier et les imprimés contribue largement à l'originalité et à la singularité des vêtements. 

Veste 'Perfecto', 3251€ | Blouse à fines rayures, 1006€

Comme souvent, la tenue type du créateur est composée de plusieurs couches de vêtements, associés avec goût et tempérance. Les rayures sont elles aussi évidemment présentes dans la collection, mais plus discrètes que sous forme de marinière. Dans cette collection hiver, les vêtements semblent particulièrement légers mais structurés et sont destinés à une très vaste clientèle, sans distinction d'âge ni de teint de peau.

mercredi 18 septembre 2013

Lost and found...

Écharpe tricoté mélange lin/angora, 348€ | Manteau asymétrique, 1325€ 

Lost and found est une marque de créateur conceptuelle et sophistiquée, jouant sur les compositions en noir et blanc alternées de gris, à l'instar de Rick Owens ou encore Alexander Wang. Un style assez sombre destiné à une clientèle plutôt jeune et audacieuse, à qui l'asymétrie et les looks monochromes ne font pas peur. Toujours conceptuelle, la marque essaie d'explorer différents chemins parfois peu exploités par les tendances actuelles. 

Cape asymétrique, 493€ | Écharpe ceinturée, 283€

Dans la lignée des inspirations du créateur, le jeu de matière est un point essentiel dans la construction de la silhouette, permettant d'installer une hiérarchisation symbolique des couches de vêtement. Tantôt les tissus fluides et les coupes amples amènent de la légèreté, tantôt les matières brutes et mates affirment la verticalité. Les silhouettes sont pour la plupart énigmatiques et les différentes capes offrent un intelligent jeu d'alternance peau/vêtements. 

Longue robe coupée, 669€ | Blouse drapée asymétrique, 507€

Les accessoires ont eux aussi une valeur importante et leur design est particulièrement sophistiqué. Par exemple, l'écharpe présentée plus haut, recouvrant la totalité du visage, ou encore cette autre écharpe longue et ceinturée, complétant totalement la tenue. La marque Lost and found parvient à trouver une certaine identité là où la plupart des créateurs de style Rick Owens se rabattent dans la facilité et dans l'asymétrique monochrome sans âme ni vie. 

mardi 17 septembre 2013

Le vestiaire masculin revisité par Juun. J !

Veste imprimée oversize, 770€ | Sweat imprimé, 635€

Avec Juun. J, vous aurez bien compris que le classique est loin, et même très loin, et qu'expérimentation est le mot d'ordre du créateur. La marque de luxe propose des vêtements pour hommes toujours très excentriques et fantaisistes, aux imprimés délirants et très kitsch. Cette imagerie "mauvais goût" est depuis quelque temps grandement popularisée par Givenchy avec évidement le fameux T-shirt rottweiler ; tendance reprise par les plus grands noms de la mode, de luxe ou bas de gamme.  

Manteau avec oiseau brodé, 3320€ | Veste manche revers, 1526€

Les coupes des vêtements de cette collection sont oversize et outrancièrement démesurées, ainsi prêtes à faire passer l'aspect kitsch et ringard des imprimés comme du pur second degré expérimental. C'est un pari réussi puisque cette collection est ultra contemporaine et décalé, tout en restant chic et stylé et sans jamais tomber dans les excès du design radical. Dans la collection, on retrouve une très large gamme de pull et de sweat de même inspirations que ceux présentés plus haut. 

Pochette estampée, 620€ | Veste à boutons dissimulés, 1815€

Au delà de l'apparente rigidité des vêtements, certaines pièces sont faites de lignes plus droites, anguleuses et cassantes, pour un look encore plus futuriste. Le cuir tient lui aussi une grande place au sein de la collection, ouvrant sur un jeu de matière délicat et soigné. La collection de cette saison s'adresse aux hommes à la recherche de la tendance mais avec tout de même un esprit créatif et réflexif développé, ne craignant ni les regards, ni les jugements.  

Le rose Daniela Gregis

Robe asymétrique, 1764€ | Pull oversize, 1420

Cette saison, la jeune créatrice italienne Daniela Gregis mise sur le rose, qu'elle contraste avec le noir, pour la sûreté d'une parfaite harmonie. C'est toujours avec une certaine approche artistique que la créatrice conçoit les pièces de sa collection, prêtant tout particulièrement attention à la complémentarité des matières et bien sûr, des couleurs, à l'instar de la robe en soie bicolore présentée ci-dessus, au tombé original et au look chiffonné.  

Robe asymétrique, 1128€ | Robe à carreaux, 1224€, 

Si la créatrice a parfois recourt aux imprimés, cette collection se montre plus sobre que jamais avec pour seuls motifs la présence de lignes horizontales. En plus du rose, le bleu électrique et le rouge viennent compléter la vive palette de cette collection.  Pour Daniela Gregis, les tendances ne doivent pas compromettre le confort et c'est pourquoi les vêtements de la créatrices sont la plupart du temps amples, mais toujours structurés. 

Manteau oversize sans fermeture, 812€ | Robe asymétrique, 1366€

Certaines pièces de la collection sont très similaires, telles que la robe rose présentée ci-dessus et la bleu présentée plus haut. Daniela Gregis tend à conserver une grande cohérence dans l'esprit de ses collections en jouant sur les variations stylistiques et colorimétriques. Les vêtements sont destinés à des femmes modernes, audacieuses et sûr d'elles à qui les couleurs vives et voyantes ne font pas peur !

lundi 16 septembre 2013

La maille M Missoni

Veste à rayures, 999€ | Haut à rayures, 589€

Si la maille est la spécialité de la maison Missoni, internationalement reconnue comme un des principaux leader dans ce domaine, elle l'est évidemment aussi pour sa ligne M, qui revendique le même travail et la même subtilité dans la réalisation. Le style Missoni y est aussi clairement identifiable, avec bien entendu les motifs zig zag iconiques de la marque, tout comme l'audace des motifs et des choix de couleurs. 

Pull à rayures, 469€ | Robe texturée, 429€

Contrairement à la plupart des lignes de vêtements dérivées de la maison principale de la majorité des créateurs, M Missoni ne cible pas nécessairement une clientèle plus jeune car si les prix sont plus modérés, les vêtements sont très similaires à ceux proposés par la ligne principale. Si la traditionnel maille reste omniprésente, on remarque quelques prises de risques plus contemporaines, telle que la robe présentée ci-dessus, d'apparence gonflée. 

Robe pull à motifs, 396€ | Pull tricoté, 643€

En accord avec l'image de la maison, certaines créations restent relativement classiques, mais c'est là que naît le réel intérêt pour la maille car c'est à l'acheteur d'adapter le style Missoni au sien. Ainsi même les pièces les plus classiques du créateur peuvent être fortement modernisées. Cela dit, la maison offre une gamme de produit de plus en plus ouverte aux expérimentations et les pièces sont pour certaines déjà très contemporaines. Par exemple, les deux tenues proposées en haut de page, où le fil jaune modernise et dynamise l'ensemble.